Imprimer cette page

Techniques de jeu à l'harmonica

Le bending

Le bending, encore appelé tiré ou altération, consiste à modifier les notes d'origine de l'harmonica, pour obtenir des notes en principe impossibles à jouer. Le blues utilise énormément cette technique, puisque les notes de la gamme blues ne sont pas toutes accessibles en jouant "normalement". Il existe des bendings soufflés et aspirés, mais on ne peut jouer les bendings aspirés que dans les trous 1 à 6, et les bendings soufflés dans les trous 7 à 10. Dans tous les cas, les notes altérées sont plus graves que les notes de départ (jusqu'à un ton et demi en dessous, pour le trou 3) Voici toutes les notes que l'on peut obtenir grâce au bending:
[notesCa.png]

Les bendings les plus faciles et les plus utilisés sont ceux des 6 premiers trous (aspirés).

Les harmonicas diatoniques valvés permettent d'autre bendings, qui donnent accès à tout la gamme chromatique.

Conseils pour débutants

Commencer par aspirer normalement dans le trou 4 en gardant les machoires relativement serrées, puis il faut essayer de reculer la langue pour rétrécir l'espace entre le palais et la langue au fond de la bouche; le but est de modifier la forme de la bouche et éventuellement de la gorge pour influencer la vibration des lamelles (en réalité c'est la lamelle soufflée qui se met à vibrer alors qu'on aspire!) - attention, il ne sert à rien d'aspirer plus fort, mais il faut seulement modifier la forme de la bouche. Il peut ne rien se passer au début, il faut alors recommencer plusieurs fois, et au bout d'un moment, on finit par trouver (souvent par hasard), la forme de la bouche et la position de la langue qui conviennent. Pour s'entraîner, alterner ensuite notes normales et altérées pour améliorer la sonorité obtenue. On peut ensuite essayer dans les autres trous, mais en fait le bending se joue un peu différemment dans chaque trou (de même si on change d'harmonica), donc il faut à chaque fois retrouver la forme de la bouche qui convient (ce qui devient instinctif par la suite). Pour des trous plus graves, il ne suffit plus de reculer la langue, mais il faut contracter la gorge en profondeur, et d'autant plus que la note est grave. Par contre dans des trous plus aigus, il faut uniquement utiliser la langue pour rétrécir le passage de l'air. D'après le tableau ci-dessus, on voit que dans certains trous on peut obtenir plusieurs notes avec le bending; en fait dans chaque trou on peut faire descendre la note d'un demi-ton, mais dans le trou 2 , on peut arriver à faire encore descendre la note jusqu'à un ton, et dans le trou 3 on peut aller jusqu'à un ton et demi. Par ex. dans le trou 3 on peut enchaîner Si, Si b, La, La b, en altérant de plus en plus; il faut essayer de bien séparer ces notes, et ensuite de passer directement du Si au La , puis du Si au La b. On peut utiliser le bending sur toutes les tonalités d'harmonicas, mais c'est d'autant plus difficile que l'harmonica est aigü (dans tous les cas, le 3ème trou est le plus dur à maîtriser)

Pour les bendings des trous 7 à 10 (soufflés), le principe est le même, mais il faut cette fois "appuyer" l'air sur la lamelle en avançant la langue, toujours en essayant de rétrécir le passage de l'air entre la langue et le palais. Le bending soufflé demande plus d'entraînement, pour trouver la position exacte de la langue qui permet d'altérer la note.

Voici un exemple d'altérations dans les 10 trous d'un harmonica en Sol:


Pour en savoir plus...

Pour les amateurs de physique, voici un article (en anglais) qui détaille les mécanismes acoustiques permettant de comprendre le son de l'harmonica, et le bending en particulier.

L'overbending

Comme on a pu le voir plus haut, le bending permet d'ajouter des notes supplémentaires à son répertoire sur un harmo diatonique, mais il reste des notes manquantes pour accéder au jeu chromatique (c'est-à-dire jouer toutes les notes possibles). Un moyen d'y parvenir est l'utilisation des overbends, qui sont une sorte d'altérations à l'envers. Un overbend en soufflant est appelé overblow, et en aspirant c'est un overdraw.

Le principe est similaire au bending, mais il faut souffler au lieu d'aspirer, et vice versa. Par exemple dans le trou 6, un bend normal se fait en aspirant, donc l'overbend se fera en soufflant (c'est donc un overblow dans ce cas). Alors que le bending fait descendre la tonalité de la note, l'overbend la fait monter, donc pour reprendre l'exemple du trou 6, un bend fera passer de A à Ab (sur un harmo en Do), alors qu'un overblow fera passer de A à A#.

Cette technique demande bien plus d'entraînement que le bending et un harmonica correctement réglé. Le plus simple pour commencer est d'aspirer dans le trou 6, faire un bend normal, puis souffler en essayant de garder la langue dans la même position que pendant le bend (pas exactement, mais c'est l'idée). Ce qui donne un enchaînement La, La b, La #: